Visites et conférences

20150131_203648

Le Capa organise des visites d’expositions dans les champs de l’art moderne et de l’art contemporain, ainsi que des rencontres avec des artistes professionnels.

Les visites d’expositions sont établies au regard de la programmation des divers lieux à Paris et en banlieue parisienne, accompagnées d’artistes invités ou de Juliette Fontaine, la directrice du CAPA.

Depuis le mois de juin 2015, le CAPA vous propose un cycle de sensibilisation à l’art contemporain : AFTER SIX à raison de trois évènements par ans les vendredis soir à 18h30, en collaboration avec le théâtre de la Commune et l’Espace Renaudie.


AFTER SIX#6 avec la réalisatrice Corinne Espagno 27 janvier à 17h30

AFTER SIX # 6 : Corinne Espagno : Mise à nu
27 janvier 2018 – Entrée du public à 17h30 – Projection à 18h00

CAPA – Centre d’Arts Plastiques d’Aubervilliers
27 bis rue Lopez et Jules Martin 93 300 Aubervilliers

Corinne Espagno esquisse le portrait de six modèles vivants. Entre nudité du corps et nudité de l’être, ils dévoilent à la réalisatrice – elle-même modèle – comment, à travers leurs poses bien plus que grâce aux oeuvres des artistes, ils se (re)découvrent. Que vivent-ils dans cet espace mis à nu ?

La projection du film sera suivie d’un échange avec la réalisatrice, certains modèles vivants présents dans son film et l’homme qui fut le modèle d’Alberto Giacometti (sous réserve). La soirée se terminera par un moment convivial.

Entrée libre et gratuite sur réservation (places limitées) : 01 48 34 41 66 – contact@capa-aubervilliers.org


AFTER SIX # 5 – Ce qui tremblote (…) dans les limbes – 29 septembre 2017 à 18h30
Rencontre avec Françoise Pétrovitch – Espace Renaudie

S’inscrivant hors du temps, l’oeuvre de Françoise Pétrovitch est riche et multiple. Elle travaille beaucoup de médiums avec une gourmandise inassouvie : peinture, dessin, lithographie, sculpture, vidéo. Toutefois, c’est le dessin qui constitue les racines de son travail, la colonne vertébrale. Son monde imaginaire flirtant souvent avec celui d’un Lewis Carroll, nous immerge dans un monde silencieux, mystérieux, dans lequel apparaissent des enfants timides, des adolescents lascifs d’un érotisme élusif, des êtres hybrides, des animaux fébriles, des présences fragiles. Un univers d’une inquiétante étrangeté.
http://www.francoisepetrovitch.com