Partenariats

Soucieux de s’ancrer sur le territoire de la ville d’Aubervilliers et de permettre une ouverture culturelle à un large public, le CAPA depuis l’année 2013-2014 s’est engagé dans une politique de partenariats locaux.

Des familles suivies par le Projet Réussite Educative (PRE) ont participé du 15 mars au 12 avril 2014 à des ateliers menés par Felipe Vincenot, artiste-enseignant du CAPA. À l’issue de cette expérience, les travaux réalisés ont été exposés dans le hall des locaux du PRE.

Avec l’artiste Sophie Gaucher, 7 femmes salariées de la Régie de quartier de la Maladrerie ont participé à des ateliers au CAPA du 20 mars au 13 mai 2014. Une exposition des travaux a eu lieu dans les locaux de la Régie.

Slide-CAPA-07

Un partenariat s’est mis en place avec le SESSAD en octobre 2014. Le projet commun consistait à accueillir au CAPA un groupe d’enfants handicapés âgés de 9 à 11 ans pour une série d’ateliers proposés par une art-thérapeute.

Un autre partenariat s’est construit avec Aubervacances-Loisirs et l’artiste-enseignante en sculpture pour des groupes d’enfants en sculpture les mercredis tout au long de l’année scolaire 2014-2015.

PRE

Le partenariat a vu le jour avec des familles suivies par le Projet Réussite Educative (PRE) depuis avril 2015. Les ateliers sont menés par deux artistes-enseignants du CAPA : Céline Cléron et Julien Mélique.

CCAS

Deux cycles d’ateliers ont été menés par une artiste-enseignante du CAPA avec des femmes suivies par le CCAS autour du projet « Accompagner l’insertion des femmes par les arts plastiques », du 21 septembre au 7 décembre 2015. Une séance de restitution a eu lieu le 14 décembre dans les locaux du CAPA. Une exposition des travaux a eu lieu du 5 février au 3 mars 2016 au Grand Bouillon, le café culturel d’Aubervilliers. L’année 2017, le projet s’est poursuivi avec un aboutissement d’une fresque publique dans la Maladrerie avec l’artiste Sean Hart.

École JOLIOT CURIE

Un atelier d’éveil aux arts plastiques s’est mis en place du 2 février 2016 jusqu’à la fin du mois de juin 2016, tous les jeudis en période scolaires de 16h à 17h30. L’atelier a été animé par Felipe Vincenot, artiste enseignant du CAPA.

Un partenariat s’est construit depuis septembre 2016 :Les Goûts des autres, partenariat transgénérationnel avec un groupe d’adolescents du Collège Gabriel Péri et un groupe de personnes âgées des Clubs Senior et de l’EPHAD « La Maison du soleil ».

Par ailleurs, un groupe d’une douzaine d’enfants ont participé au projet Mon Jardin secret avec Sylvie Da Costa en 2017. Les enfants ont crée une assise avec les carreaux de céramique à la manière des azulejos.

Médiathèque Henri Michaux

expo-michaux-site-01

Dans la médiathèque Henri Michaux du 17 au 28 novembre 2015, les enfants ont exposé les gravures et les livres réalisés lors du stage « La machine à images » mené par l’artiste Pierre Duclou au CAPA. D’autres expositions se mettent en place au grès des multiples projets.

Cette année 2019, une exposition d’un adhérent du CAPA, Jean-François Eich, « Geste libre » jusqu’au 27 septembre 2019.

Nouveaux projets

lgda-site-01

Un partenariat transgénérationnel, Les Goûts des autres : avec l’école Joliot Curie, l’EPHAD « La Maison du soleil », les clubs sénior, le Collège Gabriel Péri. Ces ateliers d’arts plastiques sont encadrés par des artistes enseignants professionnels de l’équipe pédagogique du CAPA,Vassilis Salpistis et Thomas Guyenet, ainsi qu’une artiste intervenante, Fanny Béguery.

Mon jardin secret est un projet de l’artiste plasticienne et paysagiste Sylvie Da Costa, avec l’école Joliot Curie et le collège Gabriel Péri.Il débute en décembre 2016 pour se poursuivre jusqu’en juin 2017.
Sylvie Da Costa, artiste vivant dans la Maladrerie, y a crée un joli verger rue du long sentier, au sein de cette cité. Elle propose aux enfants de décorer des assises avec une technique proche des azuleros. Au fil des séances, les enfants seront sensibilisés à la richesse que nous apporte la nature. Elle sera abordée par différents champs comme la lecture, l’écriture, le dessin ou encore la botanique. Pour clôturer ses séances, une création artistique commune sera réalisée.

Du bout des doigts, avec la micro crèche Bruno Munari et l’artiste Sophie Gaucher est en place depuis 2019.